Maminiaina – 11 ans (F) – Madagascar

Formulaire de parrainage

Icon Heading

Titre

Nom

Prénom

E-mail

Adresse - Rue

Code postal

Ville

Pays

Téléphone

GSM


Engagement de Parrainage
Je m'engage à parrainer cet(te) enfant.

Type d'engagement
Parrainage Simple (28 EUR/mois)Parrainage Plus (35 EUR/mois)

Le supplément du choix ''Parrainage Plus'' alimente un fond général qui finance des projets ponctuels selon les initiatives locales de nos partenaires.

Je peux lire : AnglaisEspagnolPortuguais

Je peux écrire : AnglaisEspagnolPortuguais


Pour notre gestion, comment êtes-vous venu sur le site

En application de la loi du 8/12/1992 relative à la protection de la vie privée, en écrivant au SEL Projets (par courrier ou à l'adresse info@selprojets.be), vous pouvez accéder à ces informations, les modifier ou les supprimer. * Les données que nous gérons ne sont ni données, ni échangées, ni prêtées, ni louées, ni vendues.

2018 MG5500449 Maminiaina Tête

Maminiaina – 11 ans (F) – Madagascar

Icon Heading

Maminiaina est une petite fille simple. Son père est atteint d’une paralysie faciale et il aide sa mère au marché pour la vente des fruits. La famille n’ a pas un fond propre pour leur vente mais elle cherche les marchandises tôt le matin et remet le versement le lendemain lorsqu’elle prend de nouveau les fruits. Il y a des moments où le versement n’est pas complet et sa mère est obligée de trouver un autre fournisseur pour le lendemain. Elle ne remet le versement seulement si la somme est complète. Elle a 2 fournisseurs en tout.

Sa famille rencontre des difficultés à la maison parce que seule la mère subvient au besoin de la famille. Par contre, son père s’occupe bien de la maison.Sa mère a du mal à payer ses écolages chaque mois, elle demande à la directrice de payer les écolages en 2 tranches. Elle fait du souci pour les études de Rovac’est pour cela qu’elle souhaite l’inscrire au centre. Pour la nourriture, ce ne sont que les filles qui mangent le soir. Les parents ne mangent pas tous les jours. Sa mère trie les fruits écrasés pour que les filles en mangent tous les jours.

En cas de maladie, sa mère fait de l’automédication en achetant juste un paracetamol. Mais lorsque la maladie perdure de 2 à 3 jours, elle prend une part sur le versement et emmène l’enfant malade chez le médecin.

La petite Maminiaina souhaite faire le travail de sa mère qui est marchande de fruits.