Jimmy – 5 ans (G) – Madagascar Andranotaratra

Formulaire de parrainage

Icon Heading

    Titre

    Nom

    Prénom

    E-mail

    Adresse - Rue

    Code postal

    Ville

    Pays

    Téléphone

    GSM


    Engagement de Parrainage
    Je m'engage à parrainer cet(te) enfant.

    Prénom de l'enfant :

    Type d'engagement
    Parrainage Simple (30 EUR/mois)Parrainage Plus (37 EUR/mois)

    Le supplément du choix ''Parrainage Plus'' alimente un fond général qui finance des projets ponctuels selon les initiatives locales de nos partenaires.

    Je peux lire : AnglaisEspagnolPortuguais

    Je peux écrire : AnglaisEspagnolPortuguais


    Je souhaite recevoir gratuitement les mails de nouvelles et d'informations du SEL Projets
    OuiNon

    Pour notre gestion, comment êtes-vous venu sur le site

    En application de la loi du 8/12/1992 relative à la protection de la vie privée, en écrivant au SEL Projets (par courrier ou à l'adresse info@selprojets.be), vous pouvez accéder à ces informations, les modifier ou les supprimer. * Les données que nous gérons ne sont ni données, ni échangées, ni prêtées, ni louées, ni vendues.

    MG300265 - Jimmy - Photo 1 (2)

    Jimmy – 5 ans (G) – Madagascar Andranotaratra

    Icon Heading

    Jimmy vit avec ses parents et sa sœur. Ses parents sont cultivateurs dans cette région oubliées. Cela représente énormément d’heure de travail pour cultiver la terre et l’irriguer, tout cela en travaillant à la force des bras ou à l’aide d’un bœuf pour ceux qui ont un peu de moyens.

     Ils habitent à Andrainarivo, un hameau proche d’Andranotaratra, un petit village au Nord-ouest d’Antananarivo, à plus de deux heures de marche de la première route goudronnée.

     Il aide ses parents en prenant en charge la corvée bois. Chaque jour, il ramasse le bois mort nécessaire au feu à la maison, ce qui n’est pas facile dans cette région peu boisée.

     Au centre, il aime jouer aux petites voitures ou au cerf-volant. Le cerf-volant est fabriqué avec des matériaux de récupération : deux bouts de bois, un sac plastique déchiré et un peu de ficelle. Il est très content que le centre mette des petites voitures à disposition car il n’en a pas.

     Avec toute sa famille, il fréquente l’Eglise Evangélique à Ambohitromby et il va à l’école du dimanche.