Lussiah – 6 ans (F) – Andranotaratra Madagascar

Formulaire de parrainage

Icon Heading

    Titre

    Nom

    Prénom

    E-mail

    Adresse - Rue

    Code postal

    Ville

    Pays

    Téléphone

    GSM


    Engagement de Parrainage
    Je m'engage à parrainer cet(te) enfant.

    Prénom de l'enfant :

    Type d'engagement
    Parrainage Simple (30 EUR/mois)Parrainage Plus (37 EUR/mois)

    Le supplément du choix ''Parrainage Plus'' alimente un fond général qui finance des projets ponctuels selon les initiatives locales de nos partenaires.

    Je peux lire : AnglaisEspagnolPortuguais

    Je peux écrire : AnglaisEspagnolPortuguais


    Je souhaite recevoir gratuitement les mails de nouvelles et d'informations du SEL Projets
    OuiNon

    Pour notre gestion, comment êtes-vous venu sur le site

    En application de la loi du 8/12/1992 relative à la protection de la vie privée, en écrivant au SEL Projets (par courrier ou à l'adresse info@selprojets.be), vous pouvez accéder à ces informations, les modifier ou les supprimer. * Les données que nous gérons ne sont ni données, ni échangées, ni prêtées, ni louées, ni vendues.

    MG300270 - Lussiah - Photo 1 (2)

    Lussiah – 6 ans (F) – Andranotaratra Madagascar

    Icon Heading

    Lussiah vit avec ses parents, son frère et 5 de ses 6 sœurs (l’aînée est mariée) à Ambohimanarivo, petit hameau à 3 kms d’Andranotaratra. Elle est en 11ème (1ère primaire) où elle aime dessiner mais a des difficulté en lecture. Elle ne restera pas longtemps à l’école si elle n’est pas parrainée car cela pèse trop lourdement sur les finances familiale, encore plus cette année avec l’inflation due à la crise sanitaire. Ses parents sont cultivateurs et peinent déjà à faire subsister la famille malgré de gros efforts. Elle les aide en participant au ménage. Mais elle préfère jouer à la poupée ou au tantare, jeux traditionnel où les enfants racontent des histoires codifiées à l’aide de cailloux. 

     Avec sa famille, elle fréquente l’Eglise Luthérienne d’Andranotaratra et va à l’école du dimanche. Sans parrainage, elle n’ira pas plus loin que la 2ème ou 3ème primaire car les frais scolaires pèsent trop lourd sur les finances familiales.